8/06

Zoom sur la 4ème édition du Comintech

Destination Paris Bercy était partenaire de la 4ème édition de Comintech, qui a eu lieu au mois de mars dernier. Pendant que l’événement se déroulait une nouvelle fois aux Salons de l’Aveyron, 3 hôtels, le Pullman, le Novotel et le Kyriad Bercy accueillaient les participants et intervenants.

C’est un Comintech plus mature, en accord avec les problématiques actuelles et en pleine mutation avec la technologie que nous retrouvons pour cette session 2018. Le « combat de l’attention  » était au cœur de tous les débats cette année. Retour sur la 4ème édition de Comintech. 

Destination Paris Bercy était partenaire de la 4ème édition de Comintech, qui a eu lieu au mois de mars dernier. Pendant que l’événement se déroulait une nouvelle fois aux Salons de l’Aveyron, 3 hôtels, le Pullman, le Novotel et le Kyriad Bercy accueillaient les participants et intervenants.

 

C’est un Comintech plus mature, en accord avec les problématiques actuelles et en pleine mutation technologique que nous retrouvons pour cette session 2018. Le « combat de l’attention » était au cœur de tous les débats cette année. Retour sur la 4ème édition de Comintech. 

 

Qu’est ce Comintech ?

À l’heure de la mutation du marché événementiel, Comintech, créé par Julien Carlier, CEO de Social Dynamite, est un rendez-vous annuel où l’on aborde les différentes problématiques posées par le marché de l’événementiel. 4ème édition cette année, les participants ont pu se rassembler autour de tables rondes, keynotes et autres ateliers. Cette année, le sujet animé : « sciences, technologies et innovations au service de l’empreinte mémorielle et donc de la performance durable des événements ». 

 

« Comintech 4ème édition c’est d’abord une maturité d’événement qui a pris sa marque » nous confie Julien Carlier. 

Depuis son lancement, une audience qui augmente de 30 à 40% chaque année, assoit la notoriété et la crédibilité de cette événement attendu.

Cette année c’est le combat de l’attention qui était au centre de tous les débats. Comment, dans un monde saturé d’informations, capter et garder l’attention de ses participants ? C’est tout l’aspect neuroscientifique qui a été exposé lors de cette dernière session. Comprendre le fonctionnement du cerveau humain permet de trouver des solutions à la perte d’attention et à la volatilité du spectateur.

Plusieurs démonstrations ont été faites lors de l’événement : absence de scène, jeux de lumières donc une scénographie totalement repensée, une interactivité avec les participants et un challenge lancé aux spectateurs : synthétiser en 140 caractères Comintech 2018.Plus simplement, cette interaction avait pour but de mobiliser l’intelligence collective et ainsi garder un auditoire captif. 

En résumé, ce sont toutes les questions autour de l’optimisation de la performance de l’émetteur, les leviers à utiliser et le travail sur la mise en condition du public sur lesquelles nous nous sommes interrogés.

Le facteur émotionnel a été l’un des points essentiels abordés lors de ce 4ème Comintech. « Comment faire vivre une expérience aux participants, pourquoi est-ce un point fondamental sur lequel se pencher ? Le ROE (Return on Emotion) devient le cœur de toute réflexion autour de l’organisation et la planification événementielle. L’émotion générée est un facteur de rétention mémorielle c’est pourquoi les chargés de projet tendent à organiser des événements où les participants sont de moins en moins passifs, grâce à de nouveaux concepts de gamification et d’activité.

 

« L’innovation mérite d’avoir plus de place dans le secteur de l’événementiel » 

Pour finir, l’événement de demain est générateur de data et nourrit les annonceurs en informations précieuses. Les organisateurs ont donc de vrais et nouveaux enjeux : le ROI (Return On Investment) et le ROE. Les débats lors de Comintech montrent bien que l’événementiel est un média impactant quand il est maîtrisé, engageant pour tous les participants.

 D’ici 10 ans, les enjeux représentés par le ROI et ROE doivent être multipliés par 10. Le marché très fragmenté de l’événementiel tend à s’homogénéiser grâce notamment à la parfaite combinaison du digital, du contenu et des formats.

Retrouvez l’entretien de Julien Carlier et Vincent Roux en cliquant ici !

Vincent Roux
VR Consulting, Consultant Meetings & Events
Partager cet article :