11/12

MICE : 3 transformations du secteur à considérer en 2018

Comme le confirme la 7ème édition annuelle du Global Meetings and Events Forecast rédigée par la société American Express Meeting & Events, l’optimisme est de mise concernant les perspectives de croissance du secteur du MICE

En effet, l’étude révèle une augmentation généralisée des investissements, alors que l’événementiel est désormais véritablement considéré comme un véritable levier de croissance par les entreprises et autres organisations. 

Elle fait également ressortir 3 grandes transformations du secteur, qu’il vous faudra avoir en tête en 2018. Prêt à les découvrir ? 

La transformation numérique : une opportunité de croissance à saisir

Comme les années précédentes, l’étude d’American Express a cité la transformation numérique comme une tendance de fond du secteur, qui va se poursuivre à grands pas. La digitalisation continuera de modifier profondément à la fois l’organisation et le pilotage des événements, mais aussi l’expérience client.

Considérées comme un "must have" par de nombreux organisateurs, les applications mobiles permettent par exemple une réduction des contenus imprimés, un suivi, un pilotage et une organisation des événements facilités et donc une réduction des coûts ; elles marquent aussi un recentrage sur l’expérience utilisateur.

L’essor continu des intelligences artificielles, de la réalité virtuelle et la mobilisation des réseaux sociaux (avant, pendant, et après l’événement) représentent ainsi autant de leviers de croissance à saisir.

Sur le moyen terme, il est certain que ces technologies vont conduire à une véritable "phygitalisation" du secteur, qui devrait mêler à terme événements physiques et activités digitales en continu, pour maximiser la valeur ajoutée de l’événement et son ROI, à moindres coûts.

L’objectif d’une telle démarche ?

- maximiser l’engagement des participants

- créer un moment d’échange unique & mémorable

- répondre de façon plus adéquate aux enjeux des participants (networking, etc.)

Toutes ces bonnes pratiques ont par exemple été mises en application lors du Bpifrance Inno génération, organisé le 12 octobre 2017 à l’AccorHotels Arena, l’un de nos 13 partenaires. Mobilisation des réseaux sociaux, organisation d’un live-tweet, création d’une synthèse multimédia, réalisation de nombreuses vidéos de l’événement (vidéo best-of, vidéos des intervenants, vidéos des nombreux ateliers organisés) : tout a été pensé pour maximiser la portée de l’événement et améliorer l’expérience client.

La proximité et l’accessibilité du lieu : 2 enjeux-clés pour une organisation efficace

Comme l’on pouvait l’anticiper, l’étude démontre une nouvelle fois que la localisation d’un lieu et son accessibilité en matière de transports sont des critères de sélection-clé en matière d’événementiel. C’est particulièrement le cas pour les événements regroupant des participants en provenance de différents pays.

L’étude montre également que les entreprises privilégient toujours plus la proximité pour l’organisation de leurs séminaires, incentives et meetings. Cette volonté de proximité est étroitement liée à la stratégie des entreprises d’être encore plus proches de leurs clients et de leurs collaborateurs.

Pourquoi chercher à optimiser l’emplacement de son événement :

- pour minimiser les temps de transports

- pour éviter les correspondances

- pour réduire ses coûts (transport, hébergement, sécurité).

Un secteur potentiellement impacté par les risques géopolitiques

Comme ont pu le constater les observateurs de la scène internationale, le paysage géopolitique s’est caractérisé en 2017 par l’accroissement des crispations dans les relations internationales. Ces tensions pourront avoir un impact sur les flux de personnes en se caractérisant par un durcissement dans la délivrance des visas et un accroissement des contrôles aux frontières.

La sécurité des participants restera quant à elle toujours l’une des priorités des organisateurs d’événements. Afin de répondre aux nouvelles contraintes en matière de sécurité, ces derniers seront parfois amener à faire évoluer les modes de transport, la destination, les programmes d’activités retenus.

Ces mesures ne devraient cependant pas impacter le volume global du secteur, qui continuera à croître en 2018. Ainsi, selon Issa Jouaneh*, « les contextes économique et politique continueront d’apporter leur lot d’incertitudes, mais les professionnels de ce secteur resteront persévérants et concentrés sur la réussite des projets ».

*Senior Vice President et General Manager d’American Express Meetings & Events.

Conclusion

En conclusion, après une année 2017 plutôt mitigée, 2018 s’annonce comme une année pleine d’opportunités pour les acteurs du secteur du MICE. Indéniablement, l’expérience client, l’essor des nouvelles technologies et les questions liées à l’accessibilité seront d’actualité.

En anticipant ces tendances, l’industrie du MICE favorisera l’engagement des participants et maximisera le ROI des actions événementielles de ses clients, créant ainsi autant d’opportunités de créer davantage de valeur ajoutée

Vincent Roux
VR Consulting, Consultant Meetings & Events
Partager cet article :