20/11

Innovation & Tourisme urbain : quand le Welcome City Lab rencontre le GIE Destination Paris Bercy

Laurent Queige, le directeur du Welcome City Lab, a accepté de revenir pour nous sur sa rencontre avec Destination Paris Bercy et sur les liens très forts existants entre l’innovation et le tourisme.

Comment avez-vous connu le GIE Destination Paris Bercy ? Qu’en avez-vous pensé ?

Je l’ai connu dès sa naissance il y a dix ans. À l’époque j’étais directeur du tourisme à la Ville de Paris, et j’avais reçu un dossier de présentation. J’ai tout de suite trouvé l’initiative géniale, car il n’est pas fréquent que des acteurs de terrain réussissent à dépasser certaines formes de concurrence locale, pour se fédérer autour d’un projet commun de territoire. J’ai favorisé les premiers contacts avec l’office de tourisme de Paris.

Depuis, c’est à ma connaissance la seule démarche formalisée pour renforcer l’attractivité d’un quartier de Paris à destination d’une clientèle d’affaires. Il faut donc la saluer et la soutenir.

Enfin, à titre personnel, j’ai toujours beaucoup apprécié le quartier de Bercy, entre l’animation de la Cour Saint-Emilion – où je fais mes courses de Noël chaque année – la quiétude du parc de Bercy, et mes nombreux souvenirs de concerts mémorables au POPB, depuis devenu l’Accor Hotel Arena.

Quel lien peut-il y avoir entre le Welcome City Lab, ses startups, et le GIE Destination Paris Bercy ?

Le Welcome City Lab a été créé en 2013 avec 3 objectifs :

1. Aider les jeunes entrepreneurs à réussirdans le milieu du tourisme et favoriser leur succès à l’international ;

2. Accompagner les acteurs traditionnels du tourisme loisirs et affaires dans leur adaptation à toutes les formes d’innovation ;

3. Donner un coup de jeune à la destination Paris et la rendre encore plus attractive.

Il me semble que les deux derniers objectifs résonnent immédiatement avec les missions mêmes du GIE. Quant aux startups, notre rôle est de sélectionner les meilleurs projets, de les coacher, puis de leur apprendre à travailler avec des opérateurs déjà bien établis, notamment ceux du MICE.

Nous savons que cette méthode est très vertueuse : elle permet aux uns et aux autres de trouver des points de convergence, notamment sur les questions de la digitalisation des métiers de l’évènementiel, des conventions et des réunions professionnelles. Lorsque nous avons rencontré le GIE Destination Paris Bercy, nous lui avons proposé cette démarche, d’autant plus que notre proximité géographique favorise vraiment les échanges au quotidien.

Le Welcome City Lab se situe en plein cœur du quartier d’affaires de Bercy, au 193 rue de Bercy, 75012, Paris.

Quelles sont les actions envisagées à terme ?

Tout d’abord, nous avons invité le GIE Destination Paris Bercy à venir se présenter devant nos start-ups dans le cadre d’un « reverse-pitch »*, qui consiste en une courte présentation des missions de la structure, de ses membres et surtout des champs d’innovation dans lesquels le GIE serait intéressé de trouver des start-ups partenaires.

À contrario d’un pitch classique, où les start-ups se vendent auprès d’entreprises, un reverse-pitch est une présentation où de grandes entreprises cherchent à convaincre les start-ups de travailler avec elles.

Maintenant que les contacts ont été pris, s’ouvre une période où les start-ups et les membres du GIE vont devoir se rencontrer individuellement et valider les domaines possibles de coopérations

Vincent Roux et moi-même restons à la disposition de chacun pour faciliter les échanges. Nous sommes persuadés que certaines de nos start-ups peuvent apporter des réponses inédites et très opérationnelles à des questionnements des membres du GIE. Ce sont des petites unités agiles et je suis sûr qu’elles sauront s’adapter aux problématiques de chacun !

Laurent Queige
Directeur, Welcome City Lab
Partager cet article :